dim. Déc 15th, 2019

Décès à Rabat de Brahim Frej, ancien chambellan de S.M. le Roi

2 min read

Brahim Frej n’est plus. L’ancien chambellan, ayant servi sous deux rois, Hassan II et Mohammed VI, est décédé ce dimanche 20 décembre à Rabat, à l’âge de 88 ans.

Né le 20 juillet 1927 à Rabat, le défunt avait occupé les postes de Conservateur-adjoint du musée des Oudayas (1947-1949), secrétaire-interprète à la Conservation foncière de Rabat (1950-1953), Contrôleur des Impôts à Meknès (1955) avant d’être diplômé de l’Ecole Marocaine d’Administration (EMA) en 1956.

Il avait également occupé les postes de Sous-directeur, Chef du service du contrôle du personnel civil et militaire au ministère des Finances (1960-1963), ministre plénipotentiaire, directeur des Affaires générales au ministère des Affaires étrangères (1963-1964) et enseignant vacataire à l’EMA (1963-1965), directeur-adjoint à la Radiodiffusion Télévision Marocaine (1965-1966).

Feu Brahim Frej avait également exercé en tant que directeur de la Caisse de Compensation (1966-1970), chargé de mission au Cabinet Royal, détaché auprès du Premier ministre (1966-1972), Administrateur de la construction du barrage de Oued Ziz « Hassan Eddaakhil » (1966-1972), président du Conseil municipal de Rabat (1969-1972), député de Rabat (1970-1972), gouverneur de Rabat-Salé-Témara-Skhirat-Bouznika (1972-1974), chargé de mission, directeur-adjoint du secrétariat particulier de feu S.M. le Roi Hassan II (1974-1975), directeur des affaires administratives et financières de la Cour Royale (1975-2003), Chambellan de feu Hassan II et de Mohammed VI, (1982-2013).

Le défunt a été également membre fondateur de l’Association Ribat El Fath et vice-président (juillet 1986), directeur de la Chancellerie Royale par intérim (1990-1999) et directeur du bureau de recherches et d’orientation par intérim (1995-2002).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.