Informer sans parti pris

Déversement des alevins dans le Barrage Oued R’mel 

2 min read

La directrice de l’Agence du Bassin Hydraulique du Sebou (ABHS), Mme Samira El Haouat, accorde un entretien à la MAP à l’occasion de la journée internationale de la femme.

Une opération de déversement des alevins dans le Barrage Oued R’mel a eu lieu, samedi, en vue de lutter contre l’eutrophisation et de promouvoir la pêche sportive.
Initiée par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), cette opération a été marquée par le déversement de 20.000 alevins de la carpe argentée d’un budget d’environ 60.000 dirhams, et ce en vue d’améliorer la qualité de l’eau et de promouvoir l’attractivité touristique de la région.
Le directeur régional du HCEFLCD de la région du Rif, Abdelaziz Hajjaji, a souligné que cette opération, qui constitue une déclinaison des axes stratégiques du HCEFLCD en matière de développement dela faune piscicole et les retenues des barrages, a pour objectif de développer la pêche sportive et de lutter contre l’eutrophisation tout en promouvant le tourisme halieutique.
Cette initiative ambitionne également de promouvoir l’aquaculture, créer des coopératives de pêche, conserver l’écosystème aquatique et de promouvoir la pêche sportive, en capitalisant sur les potentialités que regorge ce site, a-t-il précisé, rappelant que le plan stratégique 2015-2024 vise à augmenter la production piscicole à 50.000 tonnes à l’horizon 2024.
Pour sa part, le chef du Centre national d’hydrobiologie et de pisciculture d’Azrou, Sadik Mohamed, a souligné que cette opération pionnière au niveau du barrage Oued R’mel est la deuxième du genre, qui intervient après celle lancée en avril dernier ayant connu le déversement de 250.000 alevins de black-bass d’un investissement d’environ 1 million de dirhams.
Cette deuxième opération a porté sur le déversement de 20.000 carpes argentées, une espèce qui constitue un fourrage de poisson et un bio indicateur par excellence qui renseigne sur l’état de santé de l’eau et l’équilibre aquatique, ce qui permettra de développer la pêche sportive, a-t-il fait savoir, notant que cette action est en harmonie avec la vocation du barrage, dont les retenues sont destinées en particulier à l’alimentation en eau potable de la population locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.