Informer sans parti pris

Doyen des leaders politiques, Mahjoubi Aherdan n’est plus

2 min read

Le leader politique Mahjoubi Aherdan est décédé, dimanche matin, des suites d’une longue maladie, apprend-on auprès de sa famille. Natif de Oulmès, feu Aherdane est connu pour être le fondateur avec Abdelkrim al-Khatib du Mouvement populaire (MP) en 1957, ainsi que pour ses talents artistiques dans les domaines de la peinture et la de poésie.
Le regretté avait également occupé différents postes ministériels jusqu’au début des années 1980, dont notamment celui de ministre d’État chargé des postes et des télécommunications, et de ministre d’État chargé de la Coopération.
Au parcours politique exceptionnel sous et post protectorat français, le défunt a été en charge de plusieurs importants postes dont Wali de la Ville de Rabat après l’Indépendance du Maroc. Il a également occupé le poste de secrétaire général du MP lors de son 2ème Congrès à Marrakech (1962).
Feu Aherdane faisait partie du premier gouvernement marocain entre 1961 et 1964 en tant que ministre de la Défense. En août 1964, le défunt a été nommé ministre de l’Agriculture et ensuite en 1965 ministre de l’Agriculture et de la réforme agraire. Entre février 1966 et mars 1967, le regretté a été en charge du poste de ministre de la défense nationale, et en 1977 il a été désigné ministre d’État chargé des postes et des télécommunications.
Le défunt a également été nommé ministre d’État chargé de la coopération dans le gouvernement de Mâati Bouâbid et ministre d’État dans le gouvernement de Mohamed Karim Lamrani en tant que Chef de l’un des six grands Partis politiques au Maroc.
Lors de la conférence extraordinaire du Parti du MP tenue les 4 et 5 octobre 1986, il a été démis de sa fonction de secrétaire général de ce parti. En juin 1991, il a fondé un nouveau parti qu’il a nommé « Mouvement national populaire », dans lequel il a occupé le poste de secrétaire général. En juin 1997, M. Aherdane a remporté les élections municipales. En mars 2006, les dirigeants du « Mouvement populaire » et tous les mouvements dissidents de celui-ci, y compris le « Mouvement populaire national » et l ‘ »Union démocratique », ont unifié leurs rangs en un seul parti, le « Mouvement populaire » et Mahjoubi Aherdane a été choisi comme président du parti et Mohand Lansear comme secrétaire général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.