Informer sans parti pris

El Othmani : la stabilité est tributaire de la justice sociale

2 min read

Le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani a affirmé, lundi à Rabat, que l’instauration de la paix sociale et de la stabilité reste tributaire de la réalisation de la justice sociale, relevant que tout saut qualitatif dans le modèle de développement devrait prendre en compte la dimension de la justice spatiale et sociale.
S’exprimant à l’ouverture du 3ème forum parlementaire sur la justice sociale, organisé par la Chambre des Conseillers sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, El Othmani a souligné que la réalisation de la justice sociale exige de nouvelles approches, mettant en exergue le discours adressé par le Souverain aux participants dans lequel le Souverain a appelé tous les acteurs concernés à apporter leur concours à cette réflexion nationale d’envergure en proposant des idées constructives, en toute liberté et avec la plus grande objectivité.
Evoquant les thématiques du forum, El Othmani a mis en exergue le rôle de la lutte contre la corruption administrative dans le renforcement du développement et de la justice sociale, ainsi que le rôle stratégique de l’entreprise et du secteur privé, appelant à tirer profit des recommandations de ce forum en vue d’activer les mécanismes de justice dans ses dimensions sociale et spatiale.
El Othmani a aussi rappelé les initiatives et programmes lancés par le gouvernement pour donner une impulsion au chantier de la justice sociale, appelant au changement des mentalités en vue d’élaborer le nouveau modèle de développement. Le chef du gouvernement a également souligné l’importance de l’éducation et de la régionalisation avancée comme prélude à la justice sociale et spatiale.
Les thématiques de ce forum seront axées sur « la justice sociale et spatiale au cœur du modèle de développement: vision et expériences », « la mise à niveau de l’investissement, l’accélération de la machine industrielle, la réalisation de la convergence entre les stratégies sectorielles et le défis du développement intégré et durable », « l’institutionnalisation du dialogue social et la consolidation des négociations et des conventions multilatérales » ainsi que « le développement régional et la gouvernance territoriales: levier de la justice sociale et spatiale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.