Informer sans parti pris

Elalamy appelle à réussir transition digitale en Afrique

3 min read

Intervention, jeudi (24/10/19) à Rabat, de M. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du commerce, de l'économie verte et numérique, à l'occasion de l'ouverture de la 4ème édition d’AFRICA IT EXPO, un Business Forum international, organisé par l’APEBI, Fédération des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring, en partenariat avec l’AMDIE, Agence marocaine de développement des investissements et des exportations et l’ADD, Agence de développement digital, dédié aux technologies de l’information

Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie Verte et Numérique, Moulay Hafid Elalamy, a plaidé, jeudi à Rabat, pour la mise en place d’infrastructures indispensables à l’implémentation de la transition digitale en Afrique.

« L’Afrique dispose d’une jeunesse assoiffée de savoir et de liberté digitale qui a besoin d’infrastructures pour pouvoir aller plus loin », a affirmé M. Elalamy lors de la cérémonie d’inauguration de la 4éme édition de l’Africa IT Expo (AITEX), incitant les Etats à mettre en place des infrastructures de qualité capables de supporter les générations à venir.

Il a également appelé à l’accompagnement de l’innovation à tous les niveaux, notamment en faveur des start-ups et des grandes entreprises à travers des accélérateurs de développement, exprimant à cet égard, le souhait de voir changer les logiciels de formation dans le continent qui sont, selon lui, « obsolètes pour la grande majorité ».

Le digital contribue à faire émerger davantage le continent en favorisant l’inclusion sociale et financière et représente un saut qualitatif pour l’Afrique, a-t-il ajouté.

Il a rappelé, dans ce sens, que le continent recèle d’opportunités phénoménales dans le digital, relevant toutefois que les retards accusés en la matière peuvent être perçus comme des opportunités « qui vont permettre de réaliser des avancées dans des domaines qui pourraient devenir les nôtres demain ».

Pour sa part, le directeur de cabinet du ministère des postes, des télécommunications et de l’économie numérique du Congo, Franck Parfait Sieolo Ndemvokolo, a relevé que le monde entier est résolument entré dans l’ère de l’information, avec une compétition internationale dominée par la bataille du savoir qui fait de l’information une richesse stratégique et surtout, un facteur clé de la compétitivité d’une nation.

L’enjeu économique du numérique n’est plus à démontrer car il est un secteur transversal qui concerne tous les domaines de la vie, a-t-il dit, ajoutant que compte tenu de cette donne, le gouvernement s’est fixé comme objectif d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique, qui est un atout considérable pour le développement durable du pays.

De son côté, le chef de la délégation de la République de Chine, Li Wei, a fait savoir qu’avec l’essor de l’intelligence artificielle, de la robotique et de la réalité virtuelle, une nouvelle révolution industrielle se développe et un nouveau mode de vie s’installe, déclenchant ainsi des réformes globales de l’économie et de la société.

Il a également fait remarquer que le continent africain est riche de sa jeunesse qui est à l’affut des nouvelles technologies et qui constitue un moteur essentiel pour la croissance de l’industrie informatique en Afrique.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, l’édition 2019 de cet événement phare du secteur IT, organisé par la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), propose le plein de l’innovation, de technologies avancées et d’expériences inédites.

Ce business forum international, qui se tient sous l’égide du ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, est organisé sur le signe « Faire du numérique une nouvelle ressource de l’Afrique et un moteur de croissance ». Il met à l’honneur deux pays représentant l’Afrique et l’Asie: la République du Congo et la République Populaire de Chine.

Cette année, l’AITEX met l’accent sur quatre thématiques principales, à savoir « Citizen centric », « Futur du Travail », « Innovation inversée » et « DeepTech ». D’autres sujets seront traités aussi durant cet événement de deux jours sous forme de workshops, tels que la « Blockchain », la « Cybersécurité » et le « Digital Banking ».

En plus des plénières, Africa IT Expo propose divers temps forts, notamment l’exposition « Village Tech », vitrine des technologies mondiales et de l’innovation, où les exposants présentent leurs produits, technologies et services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.