Informer sans parti pris

Eliminatoires CAN-2021 (3è journée/Gr.E) : Le Maroc bat largement la République centrafricaine

4 min read

La sélection marocaine a largement battu son homologue de la République centrafricaine sur le score de 4 buts à 1, vendredi soir au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, pour le compte de la 3è journée (groupe E) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, s’emparant ainsi du fauteuil de leader de cette poule.

Lors de cette rencontre facile sur papier vu le classement des Centrafricains, qui occupent la 26è place continentale et la 110è position au niveau mondial, les hommes de Vahid Halilhodzic savaient pertinemment qu’ils ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. C’est pour cette raison qu’ils ont essayé, dès l’entame de la rencontre, de camper dans le camp adverse afin d’ouvrir le score et disputer, avec plus d’aisance, la suite du match.

Le meneur de jeu de l’équipe nationale, Hakim Ziyech, a failli ouvrir le score dès la 2è minute d’un tir à ras de terre dans la surface de réparation, mais qui a frôlé de peu le montant droit du portier centrafricain.

Les visiteurs, qui ont opté pour les contre-attaques, ont été proches d’ouvrir la marque suite à un centre dévié par Ghanem Saïs qui a failli surprendre Yassine Bounou (6è).

Le premier but des Lions de l’Atlas a été inscrit dès la 10è minute par le truchement d’Achraf Hakimi qui profite d’une passe millimétrée de Hakim Ziyech dans le dos de la défense. Le latéral droit de l’Inter Milan ne trouve aucune difficulté pour tromper la vigilance du portier Geoffrey Lembet.

C’est dire que le choix de Halilhodzic de tirer profit des qualités offensives de Hakimi s’est révélé aujourd’hui payant. D’ailleurs, le duo formé par Ziyech/Hakimi a donné du fil à retordre à la défense centrafricaine qui a peiné à stopper les offensives marocaines.

Les Lions de l’Atlas, très en confiance après l’ouverture du score, multipliaient les offensives et commençaient à imposer leur jeu face aux Fauves du Bas-Oubangui, qui ne se sont jamais qualifiés à une phase finale de la CAN.

Contre le cours du jeu, la République centrafricaine parvient à égaliser grâce à Louis Mafuta. Profitant d’une passe en profondeur, l’attaquant centrafricain s’est trouvé en tête-à-tête avec Yassine Bounou parvenant à l’effacer et placer le ballon dans les cages vides (25è).

Trois minutes plus tard, une passe de Ziyech pour Youssef El Arabi dans la surface de réparations oblige le défenseur Cédric Yambere à commettre la faute sur l’attaquant marocain, l’arbitre malien Boubou Traore n’hésite pas à désigner le point de pénalty, transformé avec succès par Hakim qui redonne l’avantage à la sélection marocaine (30è).

A la 33è minute, suite à un corner joué à deux entre Ziyech et Hakimi, le milieu offensif de Chelsea réussit à cadrer un tir croisé et inscrit le troisième but des Lions de l’Atlas.

Hakimi, un électron libre dans le nouveau schéma tactique du coach national, n’a pas pu terminer le match après un choc avec le gardien centrafricain peu avant la fin de la première période. Il a cédé sa place à l’heure du match à Zakaria Boukhlal, qui évolue à AZ Alkmaar (Pays-bas), qui signe ainsi sa première apparition sous les couleurs de la sélection. Quelques minutes seulement après son entrée en jeu, le jeune prodige Zakaria Boukhlal (20 ans) ouvre son compteur de buts avec l’équipe nationale après une passe dans la surface de réparation d’Ayman Barkok.

Face à la bonne prestation de la ligne offensive marocaine, la défense a été très fébrile et manquait d’homogénéité lors de cette rencontre. L’équipe centrafricaine a failli à maintes reprises concrétiser des occasions de marquer, à l’image de la dernière opportunité offerte, dans le temps additionnel, à l’attaquant Mafuta qui rate son face à face avec Bounou.

Au terme de cette journée, le Maroc s’est emparé de la première place du groupe avec 7 points, devançant la Mauritanie (2è/5 pts) et la République centrafricaine (3è/3 pts), alors que le Burundi est 4è avec un seul point.

Lors de la 4è journée, le Maroc fera le déplacement, mardi prochain à Douala au Cameroun, pour y retrouver la République centrafricaine, tandis que le Burundi accueillera la Mauritanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.