FC Barcelonce contre Liverpool : avant le match, la guerre des déclarations

Jürgen Klopp sait donner de la vie à ses équipes sur le terrain. En conférence de presse, l’Allemand assure aussi le spectacle. Avant le déplacement des Reds à Barcelone, il assurait: « Le Camp Nou n’est qu’un stade, assez grand certes, mais ce n’est pas un temple du football ».

Une telle provocation ne pouvait pas rester sans réponse de la part de Barcelone. C’est par un tweet, ce mardi matin, que l’institution a répondu: « C’est le Camp Nou. Notre maison. Notre stade. Notre fort. »

C’est aussi par une courte vidéo que les Catalans ont annoncé la couleur. Soutien appuyé du public, dribbles de Lionel Messi, buts de Coutinho et Messi face à Manchester United lors du tour précèdent. Le champion d’Espagne s’avance avec confiance et le montre.

Pour rappel, une place en finale de Ligue des champions est en jeu entre Barcelone et Liverpool. Avec deux des meilleures attaques européennes, la rencontre promet. Lionel Messi, meilleur buteur en Europe, va aussi affronter Virgil Van Dijk, élu récemment meilleur joueur de Premier League. Comme Jûrgen Klopp le résume lui-même: « Cette affiche est fantastique pour tous les fans de football. » Difficile de le contredire.

L’ancien milieu Blaugrana, Gaizka Mendieta, estime à cet égard que les champions d’Espagne peuvent battre les Reds en demi-finale de Ligue des champions, mais cela sera difficile. Le FC Barcelone doit respecter Jürgen Klopp, « un entraîneur incroyable », et son équipe de Liverpool en demi-finale de Ligue des champions, prévient Mendieta. Maintenant que le Barça a assuré la conservation de son titre en Liga, il peut désormais se focaliser sur ses ambitions européennes. La réalisation d’un incroyable triplé demeure même envisageable, puisque le champion d’Espagne s’est également adjugé une place en finale de Coupe du Roi (face à Valence, le 25 mai prochain).

Cependant, Liverpool se dresse comme le prochain obstacle à franchir sur le chemin du triomphe en Ligue des champions. Les Reds se déplacent au Camp Nou ce mercredi soir, pour la demi-finale aller, et Mendieta voit dans les prétendants au titre en Premier League un adversaire difficile à battre. L’ancien milieu de terrain international espagnol explique à Goal le défi posé par les finalistes de l’édition 2018 et par leur entraîneur de premier plan :

« Le Barça ne doit pas craindre Liverpool mais les respecter. À ce niveau de la compétition et au regard des performances de Liverpool en championnat, il faut reconnaître que le travail accompli par Klopp est incroyable. Je ne vois pas de favori, c’est du 50-50. Je ne pense pas qu’il y ait un avantage particulier à évoluer à domicile, compte tenu du style de jeu des deux équipes. Cela peut tourner en faveur de chacune des deux. Leur style de jeu est différent et chacune des deux équipes est en pleine forme, c’est génial pour cette opposition. Évidemment, j’espère que le Barça va passer et remporter une nouvelle Ligue des champions. Mais chacun sait à quel point cette compétition est difficile et impitoyable. Donc le plus important sera de ne commettre aucune erreur », a-t-il dit.

Alors qu’il souligne l’influence de Klopp à Anfield et la menace que constitue Liverpool pour les Catalans, Mendieta loue également le travail d’Ernesto Valverde du côté du Camp Nou. Un entraîneur qui a ajouté une deuxième Liga d’affilée à son CV, qui a prolongé d’une saison à la tête du Barça et qui espère débuter son nouveau contrat avec à son crédit une campagne 2018-2019 remplie de trophées. »La façon dont il a dirigé l’équipe, aussi bien sur le terrain que dans les vestiaires, est extraordinaire », déclare Mendieta au sujet du technicien de 55 ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.