Fondation « Living 4 Art » : Hommage au doyen de la chanson marocaine, Abdelwahab Doukkali

3 min read

Le doyen de la chanson marocaine Abdelwahab Doukkali reçoit le trophée de l’hommage des mains de Ahmed et Rajae Lahlou

Par Abdeslam Khatib

Pendant l’inauguration, le 22 novembre dernier, de la galerie ‘’Living 4 Art’’, espace qui sera dédiée à la Fondation du même nom, son directeur Ahmed Lahlou a saisi l’occasion pour rendre hommage à plusieurs personnalités de l’art et de la culture. Une première !
Lors du vernissage consacré à l’artiste peintre,Rajae Lahlou n’a pas cessé de nous surprendre. A savoir que celle-ci a saisi cette opportunité pour rendre hommage à plusieurs personnalités de renom dans le monde socioculturel, du sport et autres. Il s’agit, en effet, de l’hommage rendu au doyen de la chanson marocaine et arabe, le chanteur-compositeur Abdelwahab Doukkali, pour son riche répertoire durant plusieurs décennies.
D’autres hommages ont été également rendus au doyen du théâtre marocain et grand dramaturge, Abdelkrim Berrechid, au vétéran de la peinture marocaine et grand artiste plasticien Abdelhay El Mellakh, à l’académicien et Président de l’Association « Ouchaq Attarab El Assil », Khalid Ben Mansour, ainsi à la grande styliste modéliste Samira Haddouchi, au grand chanteur marocain Mahmoud El Idrissi, sans oublier notre grande sportive nationale la championne Nawal El Moutawakil …
Pour revenir à la galerie « Living 4 Art », c’est la plus grande au niveau de la métropole. Cette belle galerie qui va enrichir le secteur artistique dans la capitale économique, répond aux normes internationales en la matière. En effet, celle-ci jouit d’une belle situation géographique, avec une architecture de haute facture sur deux niveaux d’une surface très importante et un art déco bellissime. La finalité pour Ahmed Lahlou, directeur de la fondation du même nom et fin connaisseur de l’art plastique en particulier et la culture en général, concernant cet espace, est d’y abriter ultérieurement une fondation. Plus encore, la Fondation Living 4 Art sera un véritable tremplin pour permettre aux artistes venant d’ici ou d’ailleurs d’exposer leurs œuvres, ainsi pour encourager les artistes en herbe de s’exprimer et faire clore leur génie artistique. En plus, ce sera une école pour les jeunes férus de l’art plastique pour être formés en matière de notions élémentaires dans le domaine et faire développer leurs connaissances, et les faire fructifier davantage.
En brillant de mille feux, de l’avis de plusieurs critiques d’art, dans plusieurs manifestations artistiques, notamment en exposant ses multiples œuvres à travers nombreuses galeries du royaume …, l’artiste-peintre marocaine a saisi cette grande occasion, en date du 22 novembre,pour exposer dans sa propre galerie ‘’Living 4 Art’’. En effet, l’exposition de l’artiste qui sera ouverte au public, du 22 au 30 novembre,a été une opportunité pour surprendre les connaisseurs en la matière, critiques d’art, visiteurs et invités, en exposant ainsi un large choix d’œuvres, nouvelles et propres, exposées pour la première fois, dans lesquelles elle plonge dans lamixture des couleurs qu’elle affectionne, avec la création en même temps des alliages de tons, selon une «peinture mutante».
Lors de ce vernissage, l’artiste peintre a présenté un ensemble d’œuvres nouvelles abstraites, rythmées par la diversité des couleurs, avec une immersion dans un monde imaginaire pris dans une tension entre le bien et le mal. Autodidacte, Rajae Lahlou a eu une attirance magnétique pour l’art plastique dès son jeune âge. Sa curiosité pour le monde de l’art plastique lui a été inspirée par un heureux hasard qui a fait ressortir tout ce qu’elle ressent en elle en matière d’imagination et de créativité artistique. Il en a résulté que son travail artistique est davantage une recherche assidue dans le coloriage. D’ailleurs, l’espace, le mouvement, le rythme, les couleurs et la sobriété technique caractérisent ses œuvres chatoyantes et magnifiques. Son travail témoigne d’une aventure avec la couleur et la matière menée avec authenticité, chaleur et sensualité. Ce qui l’a fait révéler en tant qu’artiste peintre à part entière.

Légende : Le doyen de la chanson marocaine Abdelwahab Doukkali reçoit le trophée de l’hommage des mains de Ahmed et Rajae Lahlou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.