France : Gérard Collomb maintient sa proposition de démission

2 min read

Gerard Collomb

Le ministre français de l’intérieur, Gérard Collomb, a affirmé, mardi, maintenir sa proposition de démission, laquelle a été rejetée la veille par le président Emmanuel Macron qui lui a renouvelé sa confiance.

Dans un entretien publié sur le site internet du Figaro, Collomb motive sa position par la clarté due selon lui aux Français et aux habitants de Lyon, ville dont il veut à nouveau briguer la mairie en 2020.

«J’ai mis en place beaucoup de choses à Beauvau (ministère de l’intérieur, Ndlr). Mais aujourd’hui, compte tenu des rumeurs et des pressions qu’il peut y avoir, je ne veux pas que le fait que je sois candidat quelque part demain puisse troubler la marche du ministère de l’Intérieur», a affirmé Collomb qui se trouve sous les feux de la critique depuis qu’il a annoncé son intention de candidater pour la mairie de Lyon.

«Il faut une clarté vis-à-vis de nos concitoyens et une clarté vis-à-vis des Lyonnais, donc je maintiens ma proposition de démission», a-t-il ajouté.

Le président Macron a demandé au premier ministre, Edouard Philippe, de lui présenter des propositions pour remplacer Gérard Collomb, a-t-on indiqué mardi auprès de la présidence de la République française.

Informé des propos de M. Collomb, le premier ministre, qui était en pleine séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, a déclaré : « je proposerai au président de la République les décisions qui s’imposent ».

Gérard Collomb, qui a été Maire de Lyon de 2001 à 2017, est critiqué par l’opposition depuis qu’il a annoncé le 18 septembre dernier sa volonté de quitter la place Beauvau en mai 2019 pour briguer la mairie de Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.