Informer sans parti pris

Genk-Liverpool : La bannière obscène des fans des Reds sur Origi

2 min read

Les fans de Liverpool ont scandé une bannière à caractère sexuelle et raciste très gênante, alors qu’ils essayaient  de rendre hommage à Divock Origi ce mercredi, pour le déplacement des Reds à Genk, club formateur de l’attaquant belge. Le club anglais a condamné fermement ce geste, hautement déplacé, rapporte le site rmcsport.bfmtv.com.


« Offensante et inappropriée », estime Liverpool qui dénonce la bannière déployée par ses supporters ce mercredi à Genk, pour la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des champions.

Avant le coup d’envoi, une pancarte affichait Divock Origi, héros de la demi-finale retour contre le Barça la saison dernière, debout à côté du trophée, complètement nu, sinon vêtu d’un bijou de famille hautement agrandi .
Un dérapage à caractère sexiste, voire même raciste. Peu glorieux vu la teneur des propos, Liverpool veut prendre des sanctions
« Nous avons cherché à la faire enlever dès que nous avons été mis au courant, assure Liverpool par le biais de son porte-parole, dans un communiqué. La bannière est très offensante et inappropriée. Nous la condamnons et cherchons à identifier les responsables de son entrée dans le stade. Pour être clair, l’image utilisée perpétue un stéréotype raciste. C’est absolument inacceptable. »
Un stade spécial pour l’attaquant belge. Remplaçant pour ce match, Divock Origi a été formé à Genk, avant de rejoindre le LOSC en 2010. Même si elle était censée mettre en avant le joueur, la bannière aura des suites, s’inscrivant dans un contexte de recrudescence des dérives racistes dans les stades, qui font toujours l’objet de lourdes sanctions en Angleterre, ajoute le site français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.