Abc24.ma – Informer sans parti pris

Site généraliste d'information

Hooliganisme à Dar Bouazza : Des images choquantes, contraires à l’esprit sportif

2 min read
KBA
Dar Bouazza est réputée pour être une banlieue chic et calme. Depuis quelques temps déjà, les citadins s’y réfugient pour profiter de la nature et d’une meilleure qualité de vie. Située à 20 minutes de la capitale économique du Royaume, «Darb» est très prisée et devenue au fil du temps, une commune résidentielle. Mais voilà que le dimanche 28 novembre, des scènes d’une rare violence opposant une dizaine de supporters d’un club casablancais aux forces de l’ordre ont choqué les habitants. Comme une trainée de poudre, les séquences vidéos montrant littéralement des scènes de guerre ont fait le tour du pays.

Les vidéos en circulation ainsi que les témoignages de certaines victimes nous ont permis d’entrevoir les motivations de ces actes condamnables. Dimanche 28 novembre, voilà qu’une scène d’une rare violence a éclaté à Dar Bouazza. Il est près de 16H 30, lorsqu’un groupe de supporters du Widad de Casablanca (scandant les chants des Winners) saccage tout sur son passage avant de s’en prendre aux forces de l’ordre venues en renfort pour neutraliser les casseurs.

Ismail, résident à Dar Bouazza a déclaré à l’équipe Al Bayane que «nous avons été alertés par des cris. Au début, nous n’avons pas cru qu’une scène d’une rare violence était en train de se dérouler jusqu’au moment où j’ai décidé de rejoindre Casablanca».

«A ce moment-là, le gardien de la résidence m’a alerté, à l’instar de tous mes voisins. Sortir est synonyme de problèmes. Des lanceurs de pierres étaient retranchés dans plusieurs recoins, et attendaient le moment propice pour attaquer », a-t-il assuré.

D’autres vidéos qui circulent sur le net, ont fait état d’attaques contre les forces de l’ordre. D’ailleurs, une photo d’un véhicule des Forces auxiliaires complétement saccagé fait le tour du pays et prouve la violence et la brutalité de ces individus ayant troublé l’ordre public, et plus encore.

Ziad, un autre habitant de Dar Bouazza a souligné pour sa part que «ces actes sont hautement répréhensibles et donnent une sombre image des supporters marocains en général alors que ces casseurs n’ont rien avoir avec le sport, ni avec l’esprit sportif ». Et de conclure, «ces actes condamnables ne doivent en aucun cas rester impunis».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.