Informer sans parti pris

Ifrane à l’heure de son festival des pommes

2 min read

La ville d’Ifrane a accueilli ce weekend son 7-ème festival national des pommes, organisé cette année sous le thème de ‘’la numérisation au service du développement de la filière du pommier’’.

Un riche programme d’activités englobant une foire de la pomme, des échanges de bonnes pratiques en amont et en aval de la filière et des conférences sur la valorisation des produits locaux et la promotion des potentialités de la région a été concocté par la direction régionale de l’agriculture, qui organise cet évènement, en partenariat avec la province d’Ifrane, la chambre de l’agriculture Fès-Meknès et l’Office national du conseil agricole.

Ce festival vise à instaurer un espace de rencontres entre les différents acteurs et professionnels du secteur, afin de discuter des moyens de développer la filière et des problèmes rencontrés par les arboriculteurs.

Il s’agit également, à travers cet évènement, de débattre de la mise en place d’une communauté de praticiens capables de travailler sur la commercialisation de la pomme, de contribuer au transfert des technologies en matière de production et de valorisation de la pomme et de promouvoir l’investissement agricole.

Pour le directeur provincial de l’agriculture à Ifrane, Abdelkader Machhouri, cette édition a permis de discuter, entre autres, de l’utilisation des nouvelles technologies dans l’arboriculture fruitière, de la rationalisation des fertilisants et des intrants et de la protection de la filière contre les aléas climatiques, notamment à travers l’utilisation des filets anti-grêle.

‘’L’arboriculture au niveau de la province d’Ifrane a connu, grâce au Plan Maroc Vert un grand essor’’, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP, notant que la région est prédisposée à accueillir ces plantations, grâce notamment à son climat.

La culture du pommier dans la province d’Ifrane occupe la première place au niveau national, avec une superficie de quelque 8.000 ha et une production annuelle dépassant de loin les 260.000 T. Les zones de production les plus importantes sont localisées en zones de hautes et moyennes altitudes du haut et du moyen Atlas, et la répartition de la superficie montre que la province d’Ifrane occupe la première place au niveau régional, avec 45pc de la superficie, suivie par les provinces de Sefrou (28pc), puis El Hajeb et Boulemane.

La région de Fès-Meknès concentre, elle, plus de 50pc de la production nationale et 30pc des superficies plantées du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.