Informer sans parti pris

La Princesse Lalla Hasnaa visite deux projets du programme de sauvegarde de la Palmeraie de Marrakech

3 min read

La Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a visité, mardi à Marrakech, deux projets représentatifs du programme de sauvegarde et de développement de la Palmeraie de Marrakech.

Lancé en 2007, ce programme est entré dans de nouvelles phases de son développement. Lalla Hasnaa a choisi, dans son circuit de visite, deux étapes qui symbolisent le travail actuellement mené.

Dans son premier arrêt sur une parcelle agricole de la Palmeraie, la Princesse s’est entretenue avec des agriculteurs du secteur nord-ouest de cette Palmeraie. Ces agriculteurs sont issus des 49 familles qui bénéficient d’un programme pilote d’agro-écologie lancé par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, mis en œuvre par Agrisud international et la Fondation Norsys, et financé par la Fondation OCP.

Le programme de sauvegarde de la Palmeraie comporte un important volet de sensibilisation des populations riveraines et de participation au développement de l’espace dont ils deviendront de précieux conservateurs. Alphabétisation, rudiments de gestion, mais surtout appui et formation techniques pour les cultures et l’élevage, les agriculteurs ont découvert une nouvelle façon d’exercer leur métier séculaire, plus respectueuse de l’environnement et également plus rémunératrice.

Ces agriculteurs ont eux-mêmes expliqué à SAR  les gestes et les techniques qu’ils ont appris pour la préservation du sol, de l’agro biodiversité, de l’eau et de l’énergie.

Cette action auprès des agriculteurs est la plus récente d’une série destinée à soutenir les populations défavorisées de la Palmeraie et à les sensibiliser aux enjeux de la préservation de leur espace de vie.

Ces actions passent notamment par le déploiement des programmes emblématiques de la Fondation comme Éco-Écoles (8 Éco-Écoles, dont 5 labellisés pavillon Vert), Jeunes reporters pour l’environnement (2 reportages primés à l’international), ou des actions plus ciblées comme la distribution de 800 vélos aux enfants pour aller à l’école, ou encore la création d’un Observatoire de la Palmeraie composé de riverains.

A cette occasion, Lalla Hasnaa a posé pour une photo-souvenir avec les bénéficiaires de ce projet.

La délégation officielle a ensuite visité un bassin de stockage d’eau, maillon essentiel d’un système original et exemplaire d’irrigation des nouvelles plantations de la Palmeraie avec les eaux partiellement épurées de la Station de traitement et d’épuration (STEP) de Marrakech.

Après avoir planté 580.000 palmiers dans la palmeraie, la Fondation travaille aujourd’hui à les entretenir et à les irriguer, la Princesse  a assisté au remplissage d’une citerne avec les eaux épurées du bassin, avec lesquelles elle a arrosé symboliquement un plan de palmier planté avec elle par six femmes des douars de la Palmeraie.

SAR  a posé pour une photo souvenir avec ces femmes.

Le programme de Sauvegarde et de développement de la Palmeraie coordonné par la Fondation a permis d’enrayer la dégradation d’un patrimoine historique remarquable et mondialement connu. Il constitue aussi, pour la Fondation, un précieux laboratoire territorial dont les nombreuses leçons sont ou seront répliquées ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.