Informer sans parti pris

L’Appel d’Al-Qods s’inscrit en droite ligne de la position du SG de l’ONU sur le statut de la Ville Sainte 

2 min read

epa07398720 United Nations (UN) Secretary-General Antonio Guterres speaks to the media during a stakeout after the High-Level Pledging Event for the Humanitarian Crisis in Yemen, at the European headquarters of the United Nations in Geneva, Switzerland, 26 February 2019. EPA-EFE/SALVATORE DI NOLFI

L’Appel d’Al Qods, signé par SM le Roi Mohammed VI et le Pape François à l’occasion de la visite du Souverain pontife au Maroc, est en droite ligne de la position du Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, sur le statut de la Ville Sainte, a souligné, lundi, son porte-parole à New York.

Le contenu de l’Appel d’Al Qods « s’inscrit en droit ligne de ce que le Secrétaire général n’a eu de cesse de réitérer, à savoir que Jérusalem revêt un caractère sacré pour les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans, et que ce caractère devrait être préservé », a déclaré Stéphane Dujarric, le porte-parole du chef de l’ONU, lors de son point de presse quotidien aux Nations-Unies.

S’agissant de l’importance et la symbolique de la visite du Pape dans le Royaume, terre de tolérance et de coexistence de tout temps entre les religions, le porte-parole a souligné que cette visite est « extrêmement importante et d’une grande symbolique », ajoutant que toute initiative à même de contribuer à « davantage de compréhension et de tolérance entre les religions (est) la bienvenue ».

Evoquant le plaidoyer du Souverain pontife en faveur des migrants, le porte-parole de M. Guterres a affirmé que « la question des migrants, leur protection et le respect de leur dignité est quelque chose qui tient à cœur au Secrétaire général des Nations-Unies ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.