Informer sans parti pris

Le Conseil supérieur de l’éducation déterminé à poursuivre son action

2 min read

Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique est déterminé à poursuivre son action en matière de réforme de l’école marocaine, à travers la réalisation d’évaluations thématiques sur des travaux prospectifs, a affirmé, mercredi à Rabat, son secrétaire général, Abdellatif El Moudni.

Ces travaux prospectifs visant la réforme de l’école marocaine seront effectués dans le respect des fonctions du conseil et des autres institutions étatiques et privées chargées de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, a-t-il précisé, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan des travaux de la 14ème session ordinaire du Conseil, tenue mercredi à Skhirat.
Lors de cette session, le Conseil a mené des actions consultatives et évaluatives et celles de proposition et de prospection dans les domaines liés à l’éducation, à la formation et à la recherche scientifique en vue de contribuer, conformément à ses compétences constitutionnelles, à la réussite de l’école marocaine, d’enrichir et d’améliorer le contenu de ces réformes, a-t-il rappelé. Cette session a constitué l’occasion de consolider la tradition annuelle consistant à élaborer des rapports relatifs aux résultats des travaux du Conseil au titre de l’année précédente et leurs perspectives quant à l’année prochaine, relevant que ce rapport démontre que le conseil a réalisé des avancées importantes afin d’enrichir la réforme, notant, toutefois, la nécessité de redoubler d’efforts, notamment en ce qui concerne la consolidation de la fonction intellectuelle de l’école et la réforme de l’enseignement privé, de celui de la religion, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.
De même, M. El Moudni a mis en avant l’importance d’adopter une approche basée sur la persévérance dans l’implémentation des chantiers principaux entamés par le ministère de l’Éducation, conformément aux orientations de sa vision stratégique et sans être influencée par les circonstances des mandats gouvernementaux.
Cette session a été marquée par une séance de délibérations notamment autour du projet de rapport du conseil concernant « la gouvernance territoriale du système éducatif dans la perspective de la régionalisation avancée », le rapport de l’instance nationale d’évaluation sur l’enseignement supérieur, et le projet de rapport annuel sur le bilan du Conseil au titre de l’exercice 2017, outre une proposition de réalisation tous les deux ans d’un rapport thématique, en parallèle avec le rapport annuel du Conseil. BR/COUV.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.