Le Maroc deuxième investisseur en Afrique grâce à sa dynamique de partenariats

Les projets de partenariat lancés par le  Maroc en Afrique l’ont propulsé au rang du deuxième investisseur africain sur  le continent, a souligné, récemment à New Delhi, le ministre délégué chargé du  Commerce extérieur, Mohammed Abbou.
M. Abbou, qui intervenait lors de la quatrième réunion préparatoire des  ministres du commerce des pays africains avec leur homologue indien pour le  troisième Sommet inde-Afrique, a indiqué que les projets de partenariat avec  les pays africains frères, lancés lors des multiples visites de Sa Majesté le  Roi Mohammed VI dans le continent, reflètent clairement le leadership du Maroc  et son souci de réaliser l’intégration régionale en Afrique.
Le ministre a souligné que les projets de partenariat avec ces pays frères  portent en particulier sur des secteurs névralgiques tels que les  infrastructures, le logement social, l’électrification, la pêche, la santé, les  transports, les banques et les assurances, entre autres.
Le responsable marocain a mis en avant l’expérience du secteur privé  marocain acquise dans diverses régions du continent africain, ainsi que sa  disposition à  s’impliquer activement dans le développement de la coopération  tripartite en faveur des pays partenaires africains, à travers des projets de  coopération qui prennent en compte les besoins des pays bénéficiaires.
Il a, à cet égard, rappelé l’initiative du Maroc visant à faire du secteur  des phosphates dans le Royaume une locomotive pour le développement agricole en  Afrique.
Dans ce contexte, le ministre a indiqué que le groupe « OCP » et le  gouvernement du Gabon ont lancé un projet de partenariat pour l’utilisation du  gaz du Gabon et les phosphates du Maroc dans la production d’engrais destinés à  l’agriculture en Afrique afin de satisfaire 30 pc des besoins du continent.
Il a, d’autre part, appelé les opérateurs économiques indiens et marocains  ainsi que leurs homologues d’autres pays africains à identifier les projets  d’investissement et de partenariat à même de renforcer la solidarité et les  projets de développement commun entre l’Inde, le Maroc et pays africains  frères.
Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur a souligné, par ailleurs,  que le Maroc accorde une importance toute particulière à la troisième édition  du Sommet Inde-Afrique, avec la participation d’une quarantaine d’entreprises  marocaines au « Forum d’affaires Inde-Afrique », organisé en marge du sommet,  ajoutant que ces entreprises ne manqueront pas de proposer un certain nombre de  projets susceptibles de renforcer le partenariat entre l’Inde et l’Afrique.
Pour sa part, la ministre indienne du Commerce et de l’Industrie, Nirmala  Sitharaman, s’est dite fière du développement des rapports indo-africains,  rappelant que les échanges commerciaux entre les deux parties remontent à  l’année 1959.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.