Informer sans parti pris

Le PPS remet Doukkali à sa place

2 min read

Lors de la réunion ordinaire du bureau politique du Parti du Livre, les membres du bureau ont axé leurs délibérations sur les déclarations jugées « déplacées et portant atteinte au Parti » faites par le ministre de la Santé et membre du bureau Politique, Anass Doukkali.
Des sources sûres ont affirmé à la presse que Anass Doukkali a déposé une démission écrite auprès du bureau politique du Parti. Celui-ci a donc décidé de donner un délai d’une semaine «au dissipé» du parti pour présenter des excuses publiquement après avoir proféré des accusations avançant que le Parti a falsifié les résultats du vote lors du comité central.
Le Bureau Politique a donc estimé que Anass Doukkali est derrière les actes «déplacés» et «incongrus» qui ont eu lieu lors du Comité Central, lesquels actes auraient été commis, toujours selon la même source, par des personnes œuvrant dans le département du ministère de la Santé.
Dans ce sens, le parti a souligné qu’il s’agit d’actes «allant à l’encontre de la politique du Parti, de ses principes et de son idéologie».
Le bureau politique a ainsi réitéré, en la personne du secrétaire général, Nabil Benabdellah, ses excuses suite aux dérèglements et aux abus du Comité Central qui se sont produits lors du Comité, comme il a déclaré avoir instauré des sanctions aux personnes impliquées dans ces dépassements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.