Informer sans parti pris

Le rappeur Lacrim s’est enfin rendu à la justice française

1 min read

Après huit mois de cavale, le musicien s’est présenté le lundi 9 novembre au commissariat de L’Haÿ-les-Roses dans le Val-de-Marne. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour une affaire de détention et transport d’armes.

Lacrim l’avait annoncé l’été dernier, promesse tenue: il s’est effectivement rendu à la justice française le lundi 9 novembre en se présentant à un commissariat du Val-de-Marne dans la commune de L’Haÿ-les-Roses.

«Ma fille vient de naître, elle a trois semaines. J’ai pu la voir. J’ai un fils aussi qui a cinq ans et là maintenant je vais payer ma dette, explique Lacrim dans une interview à paraître le 10 novembre. Je veux payer, je suis fatigué». Il a également publié un message sur sa page Facebook et son compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.