Informer sans parti pris

Le théâtre Mohammed VI à Oujda, un haut lieu de rayonnement culturel

4 min read

Par Azedine LQADEY-MAP

La Cité millénaire d’Oujda, qui s’apprête à vivre un important foisonnement culturel à l’occasion de sa désignation capitale de la culture arabe pour l’année 2018, peut s’enorgueillir d’abriter un majestueux lieu de culture qui offre les conditions idoines pour accueillir les grandes manifestations culturelles nationales et internationales et favoriser l’émergence de talents, notamment parmi les jeunes.

Il s’agit bel et bien du théâtre Mohammed VI qui est une concrétisation de la Haute sollicitude royale sans cesse manifestée à l’égard du secteur de l’art et de la culture.

Espace à vocation socioculturelle par excellence, inauguré en 2014 par SM le Roi Mohammed VI, cet édifice a donné une forte impulsion au paysage culturel et artistique dans la ville d’Oujda, et la région de l’Oriental dans son ensemble, devenant ainsi un haut lieu de rayonnement culturel et de préservation du patrimoine.

Il a permis d’améliorer l’accès de la population locale aux structures d’animation culturelle et artistique, avec tout ce qui en découle en termes de développement du potentiel intellectuel et de capacités créatives.

Répondant aux normes internationales en la matière, ce théâtre a été réalisé dans le cadre de l’Initiative royale pour le développement de la région de l’Oriental qui vise à doter cette région d’équipements de base nécessaires et à conforter la ville séculaire d’Oujda dans le rôle pionnier qui est le sien en tant que capitale de la région.

Le Théâtre qui se dresse majestueusement à la “Place 3 Mars”, a vu le jour dans le cadre du programme de mise à niveau urbaine de cette cité millénaire, connue aussi pour être une terre qui ne laisse personne indifférent ou insensible.

Ayant nécessité un investissement global de 80 millions de dirhams, ce grand théâtre, qui s’étend sur une surface totale de 6.500 m², dont 4.900 m² couverts, est doté d’une salle de spectacles d’une capacité d’accueil de 1.200 places, de coulisses adaptables, de salles pour artistes, de huit ateliers, d’un espace pour invités d’honneur et de toutes les dépendances requises pour ce type d’édifice.

Depuis son ouverture, le théâtre Mohammed VI a servi de scène culturelle ouverte aux différentes expressions, confirmant son rôle majeur de fédérateur de talents et de créateurs, toutes expressions artistiques confondues, et dans la promotion de la culture qui s’impose de plus en plus comme vecteur de développement humain.

 

Soucieux de s’intégrer pleinement dans le rythme des grandes manifestations et événements culturels organisés à Oujda, le théâtre Mohammed VI a abrité, depuis son ouverture, plusieurs festivals et rencontres culturelles et artistiques d’envergure régionale, nationale et internationale.

 

Pour les Oujdis, le théâtre Mohammed VI est un motif de fierté et un monument qui reflète l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain à cette ville carrefour des civilisations, au passé glorieux et à l’avenir prometteur.

Approché par la MAP, Hussein Bouhssine, lauréat de l’Institut d’Art dramatique et d’animation culturelle, il a souligné que le Théâtre Mohammed VI, le plus grand du genre au Maroc, n’a rien à envier aux célèbres théâtres internationaux, ajoutant que cette bâtisse constitue une fierté pour la région de l’Oriental en général et pour la ville d’Oujda en particulier.

Le Théâtre comprend des salles d’ateliers et une galerie d’art plastiques qui abrite des colloques, une salle de danse bien équipée, une salle multimédia, une salle de musique, ainsi que des salles insonorisées de répétition théâtrale, a-t-il dit.

  1. Bouhssine a ajouté que le Théâtre connaitra une dynamique toute particulière cette année suite à la désignation d’Oujda comme capitale de la culture arabe pour l’année 2018.

‘’Au-delà de mon travail administratif au sein du Théâtre Mohammed VI, je supervise un atelier qui profite à des amateurs issus de la région de l’Oriental’’, a-t-il fait savoir, notant que ce genre d’ateliers permet aux jeunes d’avoir accès à une formation dans les métiers du théâtre, mais aussi de s’approprier les techniques de discours en public et de communication.

Quant à Lakhdar Loukili, directeur artistique de la troupe Comedrama, a relevé que le Théâtre Mohammed VI d’Oujda représente une valeur ajoutée qualitative pour les troupes théâtrales s’activant dans la ville et dans la région, notant que cet édifice attire tout au long de l’année un public nombreux épris du 6ème art et de spectacles grandioses.

Côté technique, le Théâtre dispose d’équipements très sophistiqués en termes d’acoustique et d’éclairage en sus de plusieurs salles de changement de décors et des coulisses ce qui permet de mieux valoriser les œuvres théâtrales y présentées, s’est-il réjoui.

Le Théâtre Mohammed VI d’Oujda abritera une partie importante des manifestations célébrant la ville d’Oujda comme capitale de la culture arabe, prévus du 13 avril 2018 au 29 mars 2019.

Au menu de cette célébration figurent des centaines d’activités culturelles et artistiques, des colloques scientifiques et des festivals d’envergure nationale et internationale avec la participation de plus de 1200 artistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.