Informer sans parti pris

Les prévisions de LinkedIn déçoivent

2 min read

LinkedIn a présenté jeudi des prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice inférieures aux estimations des analystes pour le trimestre en cours, en arguant de la faiblesse du marché du recrutement hors d'Amérique du Nord. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith

LinkedIn a présenté jeudi des prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice inférieures aux estimations des analystes pour le trimestre en cours, en arguant de la faiblesse du marché du recrutement hors d’Amérique du Nord.

Le titre du réseau social dédié aux professionnels plongeait de plus de 26% à 141,44 dollars dans les transactions hors séance.

La société prévoit pour le premier trimestre un bénéfice par action ajusté d’environ 55 cents, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S le donne à 74 cents.

Elle table sur un chiffre d’affaires d’environ 820 millions de dollars, lui aussi inférieur au consensus (866,9 millions).

Les services de recrutement de LinkedIn sont sous pression en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique « au vu de la situation économique mondiale », a déclaré le directeur financier de l’entreprise, Steve Sordello, dans un communiqué.

LinkedIn continue par ailleurs d’investir dans son développement en rachetant des entreprises, en recrutant des commerciaux et en augmentant sa présence hors des Etats-Unis.

Sur le trimestre clos le 31 décembre, l’entreprise a subi une perte nette de 8,4 millions de dollars (7,5 millions d’euros), soit six cents par action, à comparer à un bénéfice net de trois millions (deux cents par action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, elle affiche un bénéfice de 94 cents par action, supérieur de 20 cents au consensus.

Le chiffre d’affaires trimestriel a progressé d’environ 34% à 861,9 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.