Informer sans parti pris

LF 2021: La CGEM plaide pour le renforcement de la confiance avec l’administration

2 min read

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj a plaidé, lundi à Casablanca, pour le renforcement de la confiance avec l’administration, afin de permettre à l’entreprise de créer de l’emploi et de la valeur.

« En ces temps difficiles, il nous semble évident de renforcer la confiance avec l’Administration à travers une simplification des relations actuelles et une révision des procédures de contrôles, dans le but de permettre à l’entreprise de se concentrer sur sa mission première de création d’emploi et de valeur », a indiqué M. Alj lors d’un point de presse consacré à la présentation des propositions de la CGEM pour la Loi de Finances (LF) 2021.

M. Alj a, en outre, souligné que « la crise actuelle porte et portera beaucoup de préjudices à nos entreprises et à la pérennité de l’emploi comme c’est le cas partout ailleurs ».

Néanmoins, le discours de SM le Roi à l’occasion de la Fête du Trône, « a insufflé une dynamique largement saluée par les acteurs économiques », notamment à travers l’injection des 120 milliards de dirhams (MMDH) dans l’économie nationale.

« Nous nous sommes basés sur notre vision de la relance de notre économie tout en intégrant les Hautes Orientations Royales afin de construire la feuille de route de la CGEM pour la LF 2021 », a-t-il fait savoir.

Pour cette Loi de finances, la CGEM s’est fixé cinq priorités à savoir, la préservation du tissu productif et de l’emploi, le soutien à la demande et à l’appui social, la reconstitution des fonds propres pour les entreprises, le soutien de la trésorerie des entreprises et la simplification de la relation avec l’administration et les administrés.

Ont pris part à cette réunion, le vice-président général de la CGEM, Mehdi Tazi, le vice-président de la CGEM et président de la Commission Fiscalité et Douane, Hakim Marrakchi, le vice-président de la Commission Fiscalité et Douane, Abdelmajid Faiz, le président de la Commission Sociale, Hicham Zouanat et le président du groupe CGEM à la Chambre des Conseillers, Abdelilah Hifdi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.