Informer sans parti pris

Macron au Maroc, le 15 novembre, pour inaugurer le TGV

1 min read

Le président français Emmanuel Macron se rendra le 15 novembre au Maroc pour inaugurer la ligne à grande vitesse entre Tanger et Casablanca, premier tronçon de grande vitesse d’Afrique, a indiqué mercredi l’Élysée.

Répondant à l’invitation du roi Mohammed VI, le chef de l’État montera dans le train rapide, « projet phare de la relation bilatérale entre la France et le Maroc », selon la présidence française.

Longue de 200 kilomètres, cette ligne à grande vitesse doit relier en 2h10, au lieu de 4h45, les deux régions les plus dynamiques du royaume, le pôle Rabat-Casablanca et Tanger, important hub entre l’Afrique du nord et l’Europe.

De nombreuses entreprises françaises ont participé au projet: Alstom pour la fourniture des rames, le consortium Ansaldo-Ineo (signalisation et télécoms), Cegelec (sous-stations électriques) et le consortium Colas Rail-Egis Rail (voies et caténaires). La SNCF assure quant à elle l’assistance à maîtrise d’ouvrage auprès de l’Office National des Chemins de Fer marocains (ONCF).

« Cette inauguration doit permettre d’ouvrir la voie à de nouvelles formes de coopération entre opérateurs marocains et français du secteur », souligne l’Élysée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.