Abc24.ma – Informer sans parti pris

Site généraliste d'information

Meknès: célébration du 200è anniversaire du décès de Rabbi Raphaël Berdugo,

3 min read

Une cérémonie commémorative du 200ème anniversaire du décès de Rabbi Raphaël Berdugo, l’une des figures éminentes du judaïsme marocain, a été organisée dimanche dans l’enceinte de l’ancien cimetière juif de Meknès.
Cette cérémonie a eu lieu en marge d’un colloque initié, simultanément, dans les Salons de la Présidence en Israël, en commémoration de ce 200ème anniversaire du décès de Rabbi Raphaël Berdugo, en présence notamment du président israélien Isaac Herzog, du Grand Rabbin de Jérusalem Shlomo Amar, de rabbins et d’éminents universitaires.
Au cours de cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la préfecture de Meknès, Abdelghani Sabbar, du nouveau président du Conseil de la région Fès-Meknès, Abdelouahed El Ansari, et du secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc, Serge Berdugo, il a été procédé à la pose de la Mappa commémorative sur la sépulture du Tsadik (NDLR: homme juste), comme on surnomme Rabbi Raphaël Berdugo.
Intervenant à cette occasion, le secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc a indiqué que Rabbi Raphaël Berdugo « est le plus illustre des rabbins de sa famille, une lignée ininterrompue de guides spirituels et de dirigeants communautaires ».
Rabbi Raphaël « se distingua par une piété, une profondeur d’esprit, un savoir et une audace hors du commun (…) et consacra toute sa vie à l’étude, vivant dans la plus grande précarité », a indiqué M. Berdugo, ajoutant que son œuvre était « novatrice » et « originale » et traitant de nombreux sujets.
Selon le secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc, le plus remarquable de ses travaux est une traduction en judéo-arabe marocain des textes bibliques, un ouvrage destiné aux maîtres pour rectifier les erreurs accumulées au cours des siècles de la transmission orale.
Et de souligner que Rabbi Raphaël Berdugo « est un des rares rabbins marocains dont tous les livres furent imprimés, à l’exception d’un seul qu’il refusa volontairement de faire paraître, craignant d’être mal compris par ses pairs ».
Mettant en lumière les travaux de réhabilitation de l’ancien cimetière juif de Meknès, M. Berdugo a rappelé que cette initiative est intervenue suite à la décision de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, relative à la réhabilitation des cimetières juifs du Maroc, ajoutant que « cette extraordinaire initiative royale a permis la sauvegarde de plus 170 nécropoles, qui ont retrouvé leur dignité, à la satisfaction des familles des défunts »
« Le cimetière de Meknès est unique au monde avec ses tombes incrustées dans la muraille historique. Il aura fallu, donc, mener les travaux de réhabilitation des tombes avec ceux des monuments historiques », a-t-il expliqué, ajoutant que cette opération est en cours d’achèvement.
A cette occasion, l’assistance a élevé des prières implorant le Tout-Puissant d’accorder gloire et prospérité à SM le Roi Mohammed VI et de combler le Souverain en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’Illustre Famille Royale.
Des prières ont été aussi élevées pour le repos de l’âme de feu SM Hassan II et de feu SM Mohammed V, implorant le Très-Haut d’avoir les regrettés Souverains en Sa sainte miséricorde.
A l’issue de la cérémonie de pose de la Mappa commémorative sur la sépulture du Tsadik, qui s’est déroulée en présence également du Rabbinat du Maroc et du maire de Meknès, ainsi que de plusieurs autres personnalités, l’assistance a suivi le colloque initié dans les Salons de la Présidence en Israël, en commémoration du 200ème anniversaire du décès de Rabbi Raphaël Berdugo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.