ven. Août 7th, 2020

Informer sans parti pris

Mondial 2018 : Un but de Ronaldo fait le bonheur du Portugal… et le malheur du Maroc

3 min read

Solide à défaut d’être brillant, le Portugal s’est imposé sur la plus petite des marges contre le Maroc (1-0), mercredi après-midi à Moscou. Une nouvelle fois, Cristiano Ronaldo a marqué pour permettre à la Selecçao de prendre les commandes du groupe B avec quatre points Exe quo avec la Roja qui a battu l’Iran sur le même score. Avec deux défaites en autant de rencontres, les Lions de l’Atlas sont eux d’ores et déjà éliminés.

Cristiano Ronaldo continue de porter le Portugal. Opposés au Maroc ce mercredi après-midi pour leur deuxième match de Coupe du monde dans le groupe B, les hommes de Fernando Santos ont encore pu compter sur leur star pour s’imposer sur la plus petite des marges (1-0). Grâce au quatrième but (déjà) du quintuple Ballon d’or dans la compétition, le Portugal, peu inspiré par ailleurs dans le jeu n’est pas encore officiellement qualifié. Il doit impérativement battre ou faire match nul contre les valeureux Iraniens menés par leur compatriote Quiroz. De son côté, le Maroc, battu deux fois, est déjà éliminé de ce Mondial.
Après une entrée en lice en fanfare et un triplé contre l’Espagne, Cristiano Ronaldo a donc enchaîné. Et il n’a pas traîné. Après quatre petites minutes de jeu, le Portugais s’est aisément défait du marquage sur un corner pour propulser le ballon au fond des filets d’une tête plongeante au premier poteau, consécutive à un centre parfait de João Moutinho (1-0, 4e). Un but précoce et puis… plus rien quasiment pendant plus d’une demi-heure, jusqu’à la jolie parade de Monir El Kajoui devant Gonçalo Guedes (39e), bien servi par l’inévitable Ronaldo.
Un but et puis c’est tout

Les Marocains avaient pourtant fait une bonne entame de match, gagnant la majorité des duels. Mais ils se sont entêtés à attaquer plein axe et de façon désordonnée, dans le sillage d’un Younes Belhanda peu en verve (un seul tir cadré à signaler à la 55e) et en difficulté sur le plan physique. Après la pause, ils se sont toutefois montrés plus incisifs et dangereux. Le Portugal a alors pu compter sur un Rui Patricio en grande forme pour empêcher les Lions de l’Atlas d’égaliser sur une tête piquée sortie d’une exceptionnelle manchette sur sa ligne (57e).
Et quand le gardien portugais ne s’est pas interposé, les Marocains se sont montrés trop maladroits pour pouvoir espérer une autre issue que la défaite. Benatia (60e, 79e, 90e+3) et Ziyech sur coup franc (68e), bien qu’en excellente position, n’ont pas su trouver le cadre. En difficulté dans la construction du jeu, les champions d’Europe en titre se sont contentés de (bien) défendre dans le second acte.
Une tactique payante puisque le Portugal prend la tête du groupe B grâce à cette victoire, avant la confrontation entre l’Espagne et l’Iran. Le Maroc a, quant à lui, abandonné tout espoir de qualification et tentera de finir sur une note positive contre la Roja en clôture de ce premier tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.