Informer sans parti pris

Mouna Oulehri élue à la tête du Conseil régional des notaires de Tanger

3 min read
Par Abdelaziz Hayoun

Mouna Oulehri a été élue, il y’a quelques jours, à la tête du Conseil régional des notaires de Tanger, mettant ainsi fin au monopole de la présidence des conseils régionaux par des hommes.
Bien que Mme Oulehri affirme que l’exercice de la profession ne se soucie pas des critères du genre autant qu’il tient compte de la compétence et de l’excellence professionnelle, elle estime toutefois que son nouveau poste démontre la contribution effective de la femme marocaine dans la promotion du notariat et, bien au-delà, des compétences et des sacrifices de toutes les femmes dans les différents domaines.
Ce qui la rend fière dans cette course est le soutien de l’ensemble de ses collègues dans l’Ordre des notaires pour briguer ce poste aussi important, dans la mesure où elle devra contribuer à garantir les droits sociaux des différentes franges de la société, à instaurer les piliers d’une justice aussi bien sociale qu’économique et à informer l’opinion publique sur les questions d’ordre juridique et législatif régissant les relations commerciales, explique à la MAP cette mère de deux enfants.
Parmi les fonctions qui lui incombent aussi, en tant que membre de l’Ordre des notaires, est l’instauration et le maintien de la confiance chez le citoyen et l’administration, mais aussi entre le citoyen et les institutions, ainsi que le renouvellement des mécanismes de l’exercice de la profession pour garantir une proximité des services et mieux répondre aux aspirations des usagers et des contractuels.
Natif de Meknès et passionnée par le métier qu’elle exerce depuis environ 16 ans à la ville du Détroit, Mouna Oulehri considère ses nouvelles fonctions en tant que première femme élue présidente d’un conseil régional des notaires au Maroc, comme un nouveau pas vers l’évolution sociale et la consolidation de l’approche genre afin de permettre à la femme de détenir la place qui lui échoit.
Elle y voient aussi une reconnaissance envers toutes celles qui travaillent d’arrache-pied, aux côtés de l’Homme, pour réaliser le développement et ériger la société à un niveau qui reflète les ambitions du pays afin de consolider l’édifice démocratique et concrétiser la justice sociale.
Selon Mme Oulehri, la confiance qui lui a été accordée par les composantes du Conseil régional des notaires témoigne aussi des valeurs de soutien et de solidarité qui distinguent les notaires, aussi bien Hommes que Femmes, et leur volonté commune de mettre en place des mécanismes d’une compétitivité saine et honnête, de moderniser la profession et de garantir la fierté du notaire en tant qu’acteur essentiel du système de la justice dans la perspective d’accompagner les évolutions profondes que connait le Royaume.
Elle assure travailler en toute responsabilité et ne ménager aucun effort pour assurer des conditions convenables à l’exercice de la profession, dans un cadre empreint de sérénité et de stabilité, de même que de soutenir les acquis réalisés dans les domaines juridique et professionnel et fournir la protection sociale et sanitaire au notaire.
Son succès dans ses nouvelles fonctions est tributaire de la mise en oeuvre de l’approche participative, l’ouverture sur l’ensemble des acteurs de la profession et le renforcement des relations avec les partenaires aussi bien institutionnels que les acteurs économiques régionaux, relève-t-elle, mettant aussi l’accent sur l’importance d’accorder un intérêt particulier à la formation et la formation continue pour accompagner le développement législatif et juridique au Maroc et les nouveaux mécanismes de gestion de nombreuses institutions.
Mouna Oulehri est consciente que sa responsabilité « est à la fois difficile et historique », car elle lui exige de doubler les efforts pour devenir un exemple et un modèle, de même qu’elle devra ouvrir la voix devant toutes les femmes notaires pour assumer leurs responsabilités, tant sur le plan régional que national, et mettre en exergue leurs grandes compétentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.