Informer sans parti pris

Nouvelle marche à Rabat en soutien des détenus du Rif 

2 min read

Des milliers de manifestants représentants des tendances sociopolitiques éparses ont défilé hier à Rabat en soutien aux détenus du Hirak du Rif devenu catalyseur de la fronde des forces politiques et mobilisateur de la rue. La marche populaire de Rabat est intervenue une semaine après celle, moins dense de Casablanca. Initiée par plusieurs organisations politiques, cette manifestation a été organisée sous un seul mot d’ordre : Libérez les détenus du Hirak du Rif. Les familles des détenus et les leaders des associations de soutien ainsi que les droits-de-l’hommiste et des militants de gauche dont plusieurs ex-détenus ont défilé aux cotés des activistes du mouvement Al Adl wa Il ihssane qui a décidé finalement de participer à cette marche. Sa participation est toujours perçue comme un gage de réussite de ce genre de manifestation auvue de sa grande capacité mobilisatrice.

La marche a débuté avant l’heure prévue, vu l’afflux d’un grand nombre de participants venus de plusieurs villes du royaume.

Les familles de détenus ont été au premier rang de la manifestation, notamment le père de Nasser Zefzafi, du leader du Hirak, condamné à 20 de prison et pour atteinte à la sécurité interne de l’Etat, selon le prononcé du jugement rendu par le tribunal compétent.

Les manifestants ont sillonné les principales artères de la capitale avant de s’arrêter devant le Parlement, en scandant des slogans appelant à une amnistie totale de tous les détenus tout en dénonçant les lourdes peines infligés aux militants.

Les manifestants ont même brandi des pancartes fustigeant le manque d’interactivité avec l’ensemble des revendications de la population du nord du pays tout en criant haut et fort durant tout le parcours de la marche : « le Hirak n’est pas un crime. »

Pour rappel, le 26 juin, la justice avait condamné 53 activistes du mouvement de protestation du Nord à des peines comprises entre un et 20 ans de prison.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.