Informer sans parti pris

PLF2020: Benchaâboun au chevet des équilibres financiers

2 min read

Le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour préserver les équilibres financiers, dans le cadre du Projet de loi de finances 2020, a indiqué, lundi soir à Rabat, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Ces mesures portent principalement sur le contrôle des dépenses de fonctionnement de l’administration à travers une réduction des charges de 1 milliard de dirhams (MMDH), a précisé M. Benchaâboun, lors d’une séance plénière commune des deux Chambres du Parlement, présidée par MM. Habib El Malki et Hakim Benchamach.

Le gouvernement va également mettre en place des mécanismes de financement innovants dans le cadre du partenariat institutionnel avec le secteur privé et de la bonne gouvernance des institutions publiques, ce qui permettra la mobilisation de 12 MMDH, outre le recours à la privatisation afin de collecter 3 MMDH supplémentaires, a-t-il ajouté.

Les efforts seront aussi consentis au niveau de la mobilisation des recettes fiscales à travers le renforcement du contrôle et la réduction des dépenses fiscales, a-t-il fait savoir, notant que ces mesures devraient permettre de réduire le déficit budgétaire de 4,8% à 3,5% du PIB.

M. Benchaâboun a souligné à cet égard que ces mesures seront mises en oeuvre en vue de permettre au gouvernement de tenir ses engagements en ce qui concerne les résultats du dialogue social et les charges de la caisse de compensation, ainsi que les transferts de fonds au profit des régions, le coût financier de la réforme des régimes de retraite, et l’accompagnement des différents chantiers de réformes et stratégies sectorielles.

La poursuite du contrôle du déficit budgétaire et de la réduction de l’endettement requièrent une mise en oeuvre sans délai des réformes structurelles des régimes de retraites et de compensation ainsi que des institutions et des entreprises publiques, a-t-il poursuivi.

Et de conclure que la réalisation des objectifs du projet de Loi de finances 2020 nécessite la promulgation rapide d’un grand nombre de lois portant principalement sur la simplification des procédures administratives, la Charte des services publics, les contrats de partenariat public-privé et les financements coopératifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.