ven. Août 14th, 2020

Informer sans parti pris

Produits alimentaires: 130 infractions constatées durant les cinq premiers jours du Ramadan

2 min read

Les interventions des commissions mixtes provinciales et locales de contrôle, durant les 5 premiers jours du Ramadan, ont conduit à la constatation de 130 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires.

Ces intervenions ont concerné plus de 8.000 points de production, de stockage et de vente en gros et au détail, indique jeudi le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de la commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité.

Les infractions concernent notamment 100 pour défaut d’affichage des prix, précise la même source, ajoutant que les mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.

Pour ce qui est de la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction de plus de 16 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non conformes aux normes requises, ajoute le communiqué, précisant que ces quantités comprennent 4,5 tonnes de lait et dérivés, 3,3 tonnes de viandes, poissons et charcuterie, 2,8 tonnes de boissons et jus et 2 tonnes de pains, gâteaux et confiserie.

Les interventions des services de contrôle de la qualité et de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (hors commissions mixtes de contrôle), portant sur les contrôles permanents des importations, les abattoirs et les unités de production, de préparation et de distribution, ont concerné environ 80.000 tonnes de biens et produits à l’importation et à l’exportation, dont 450 tonnes ont été refoulés.

En plus d’autres opérations qui concernent les abattoirs et unités industrielles agréées qui ont abouti à la rédaction de 20 procès-verbaux à soumettre à la justice et la saisie et destruction de 20 tonnes de viandes rouges, blanches et produits de la pêche, fait observer le communiqué.

La commission poursuivra la tenue régulière de ses réunions pour suivre l’évolution de la situation des marchés, le niveau de l’approvisionnement et des prix et le bilan des intervention des commissions de contrôle pour faire face à tout type de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.