Informer sans parti pris

Province de Ouarzazate : l’offre de soins renforcée

2 min read

L’offre de soins au niveau de la province de Ouarzazate vient d’être renforcée à travers l’acquisition d’un appareil d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) par le ministère de la Santé et qui est en cours d’installation au centre hospitalier provincial Sidi Hssain Benaceur.

Cet appareil d’IRM, dont l’acquisition a nécessité une enveloppe budgétaire de près de 10 millions de Dirhams, est en cours d’installation à l’hôpital provincial Sidi Hssain Benaceur à Ouarzazate, grâce aux efforts de la Délégation provinciale du ministère de la Santé, ainsi qu’à l’encadrement technique de la Direction régionale du ministère à Drâa-Tafilalet et des services centraux de ce département.

Selon un communiqué de la Direction régionale du ministère la Santé à Drâa-Tafilalet, la mise en place de cet appareil d’IRM intervient dans le cadre d’un accord de partenariat entre les ministères de la Santé, de l’Intérieur et de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, ainsi que la préfecture de Ouarzazate et le Conseil de cette province.

Cet accord vise l’amélioration de la qualité de l’offre et des services de santé au profit des habitants de la province de Ouarzazate, souligne la même source, ajoutant que ce cadre de partenariat porte aussi sur d’autres projets dans le domaine de la santé visant à rapprocher l’offre de soins des bénéficiaires, améliorer sa qualité et répondre aux besoins en la matière.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur régional de la Santé à Drâa-Tafilalet, Khalid Salmi, a souligné que cette initiative entre dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Santé 2025 du ministère qui encourage notamment la signature d’accords de partenariat pour le renforcement des services de santé au niveau des régions.

Il a fait savoir que l’appareil d’IRM dont s’est doté le centre hospitalier provincial Sidi Hssain Benaceur est le deuxième du genre au niveau de la région de Drâa-Tafilalet après celui en service dans l’hôpital provincial Moulay Ali Chérif d’Errachidia.

M. Salmi a ajouté que ce nouvel appareil répondra aux besoins des habitants des provinces de Ouarzazate et de Zagora et d’une partie de celle de Tinghir en termes de traitement de certaines maladies qui nécessitent des examens par IRM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.