Informer sans parti pris

Renforcement des infrastructures hydriques du bassin de Guir-Ziz-Ghris pou un budget de 2,7 MMDH

3 min read

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a annoncé, mardi à Errachidia, la mobilisation d’un budget d’investissement de plus de deux milliards et 700 millions de dirhams (2,7 MMDH) pour renforcer les infrastructures hydriques au niveau du bassin de Guir-Ziz-Ghris.

Charafat Afilal a souligné, à l’occasion de la tenue du Conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique de Guir-Ziz-Ghris, que son département œuvre à renforcer les infrastructures hydriques du bassin en poursuivant les travaux dans plusieurs barrages dont Timkit, Kadoussa, Assif, Ouamrane et Tamalout avec un budget de plus de 2 milliards de dirhams.

L’année prochaine verra également le lancement de travaux pour la réalisation du barrage de Todra dans la province de Tinghir avec un investissement global de 700 millions de dirhams, a ajouté la ministre, mettant en avant les impacts attendus de ce barrage en termes de protection contre les inondations, d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation des oasis.

Dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du ministère, Abdellah El Mahboul, la ministre a souligné, par ailleurs, l’importance de poursuivre la réalisation des projets de protection contre les inondations au niveau de plusieurs villes et centres notamment à Errachidia, Rissani, Arfoud et Tinghir avec une enveloppe budgétaire estimée à 45 millions de dirhams, outre l’amélioration d’un système spécifique d’alerte en amont du barrage Hassan Addakhil et du barrage Todra.

Charafat Afilal a, dans ce contexte, souligné la détermination du ministère à mettre en oeuvre tous les chantiers ayant trait au secteur de l’eau dans le bassin de Guir-Ziz-Ghris, en collaboration avec l’ensemble des partenaires, en vue de mobiliser les ressources en eau de surface, de soutenir les programmes d’économie d’eau outre l’appui de l’agence du bassin hydraulique, de ses capacités ainsi que l’ensemble de ses ressources humaines durant les prochaines années.

Assurer l’approvisionnement en eau potable des zones rurales, accompagner les activités agricoles, faire face aux risques d’inondation et à l’augmentation de la pression sur les ressources en eau souterraines, sont autant de défis à relever au niveau de la zone d’intervention de l’agence du bassin hydraulique, ce qui nécessite, selon la ministre, la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants, des pouvoirs publics, des instances élues et des établissements publics afin d’accompagner la dynamique économique que connaît la région.

Pour répondre aux besoins présents et futurs de la région, Charafat Afilal a indiqué que son département a élaboré un projet de plan régional de l’eau qui sera présenté prochainement au conseil supérieur de l’eau et du climat, notant que pour garantir son succès, il a été procédé à la révision de la loi régissant le secteur de l’eau dans perspective d’adapter le cadre juridique aux mutations enregistrées en la matière.

De son côté, le wali de la région de Drâa-Tafilalet, Mohamed Fanid a relevé que la zone d’intervention de l’agence est connue pour ses ressources limitées en eau de surface et en eau souterraine, une situation exacerbée par les contraintes naturelles dont la sécheresse. Faire face à ces défis, il a souligné l’impératif de mettre en place une stratégie à même de garantir l’accès en eau potable aux zones rurales à travers des forages d’exploration et la réduction des risques d’inondation.

Lors de cette réunion, il a été procédé à la présentation d’un état de lieux de la situation hydrologique du bassin, du bilan des réalisations de l’agence, du plan d’action et du projet du budget au titre de l’année 2016 outre l’approbation du procès-verbal de la précédente réunion du conseil d’administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.