Informer sans parti pris

Sahara: Algérie et Mauritanie participeront aux discussions de l’ONU

2 min read

L’Algérie et la Mauritanie ont récemment accepté l’invitation de l’émissaire onusien Horst Kohler à venir discuter les 5 et 6 décembre à Genève de l’avenir du Sahara occidental avec le Maroc et le polisario, selon l’ONU.

Ces deux pays avaient jusqu’au 20 octobre pour répondre à l’invitation envoyée fin septembre par l’émissaire à leur ministre des Affaires étrangères. Le Maroc et le polisario avaient répondu par l’affirmative début octobre.

Lundi, lors de son point-presse quotidien, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, avait rappelé que les quatre parties invitées « à la table des négociations » devaient venir « de bonne foi et sans pré-conditions ».

Dans son invitation, à laquelle a eu accès l’AFP, l’ex-président allemand Horst Kohler évoque non pas des « négociations » mais « une table ronde ». L’ordre du jour n’est pas détaillé et l’émissaire demande aux destinataires de lui soumettre des propositions à cet égard.

Le dernier cycle de négociations entre le Maroc et le Front Polisario remonte à 2012.

Dans un rapport récent, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres évoque « des discussions préliminaires » début décembre à Genève, appelées à être renouvelées.

Nommé en 2017, Horst Kohler a déjà rencontré les différentes parties au conflit en début d’année mais de manière séparée. Fin juin-début juillet, il avait effectué une tournée régionale qui l’avait conduit à Alger, Nouakchott, Tindouf, Rabat, Laayoune, Smara et Dakhla.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.