Informer sans parti pris

Sanna Marin, 34 ans, plus jeune cheffe du gouvernement au monde

2 min read

« Nous avons beaucoup de travail à faire pour rétablir la confiance (…) je n’ai jamais pensé à mon âge ou à mon genre, je pense aux raisons pour lesquelles je me suis engagée en politique et ces choses grâce auxquelles nous avons gagné la confiance de l’électorat » a déclaré ce dimanche Sanna Marin, 34 ans, ancienne ministre des transports, après avoir été choisie par les sociaux-démocrates finlandais pour prendre, malgré son très jeune âge, la place du chef de gouvernement Antti Rine acculé à la démission du fait de sa mauvaise gestion d’une grève postale.

Pour rappel, si en Avril dernier, le Parti Social-Démocrate (SPD), première formation du Parlement de Finlande, avait remporté les législatives et promis de sortir le pays de la récession consécutive aux années d’austérité qu’il avait connu sous la houlette du Parti du Centre, après plusieurs semaines d’une crise politique liée à un projet de baisse des émoluments de 700 salariés de la Poste finlandaise, le premier ministre Antti Rine qui dirigeait, depuis le mois de Juin, la coalition gouvernementale, s’est trouvé contraint à la démission quand le Parti du Centre, l’un des cinq partis de la coalition de centre-gauche au pouvoir en Finlande, lui a retiré sa confiance.

Etant donc devenue à l’âge de 34 ans, la plus jeune cheffe du gouvernement de l’histoire de la Finlande et ayant pris ses nouvelles fonctions dans un contexte social particulièrement tendu et marqué notamment par des appels à la grève dans plusieurs secteurs – ce qui pourrait paralyser le pays à l’approche des fêtes de fin d’année – la nomination de Sanna Marin qui devait prêter serment mardi devant le Parlement ne devrait pas entraîner d’inflexion politique significative de l’administration sociale-démocrate dès lors qu’il y a « un programme gouvernemental commun qui soude la coalition » et sur lequel cette dernière s’était engagée.

Originaire de la ville industrielle de Tampere, dans le sud-ouest du pays, la nouvelle Première ministre de Finlande devient donc la plus jeune chef de gouvernement de l’histoire de la Finlande mais aussi la plus jeune au monde devant le Premier ministre ukrainien, Oleksiï Gontcharouk âgé de 35 ans.

Enfin, au vu de la profonde détermination affichée par la nouvelle Première ministre de Finlande qui devait prêter serment ce mardi devant le Parlement, il semble que ni son jeune âge ni les multiples appels à la grève dans de nombreux secteurs d’activité ne puissent l’empêcher d’accomplir avec une totale abnégation la mission qui lui a été assignée par ses pairs sociaux-démocrates mais attendons pour voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.