Informer sans parti pris

Sommet mondial des gouvernements à Dubaï

2 min read

Le Maroc s’est montré avant-gardiste en matière  d’adoption de stratégies prospectives et à long terme dans différents domaines,  a affirmé lundi à Dubaï, le ministre délégué auprès du ministre de  l’Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport, Mohamed  Najib Boulif.
Dans une déclaration à la MAP en marge de l’ouverture des travaux de la 4è  édition du Sommet mondial des gouvernements, M. Boulif, a ajouté que le Royaume  avait procédé depuis des années, au lancement d’une batterie de stratégies  sectorielles intégrées visant à atteindre des objectifs ambitieux à long terme  et ce, à l’horizon 2025 ou 2030.
Et de poursuivre que le Maroc peut se targuer d’avoir une expérience  pionnière dans le domaine des approches et démarches prospectives, comme en  témoignent les grandes décisions prises et les initiatives d’ordre politique,  économique ou social lancées ces dernières années, lesquelles ont fait preuve  d’efficience et d’efficacité, permettant ainsi au Royaume de projeter l’avenir  avec sérénité et pragmatisme.
M. Boulif a fait savoir également que ce Sommet de trois jours, auquel  participent quelque 125 pays, dont le Maroc, offre l’opportunité de mettre en  lumière l’expérience du Maroc dans divers domaines, notamment à travers des  rencontres bilatérales avec les délégations participantes.
Ce sommet, considéré parmi les grands rendez-vous mondiaux consacrés à la  projection de l’avenir des gouvernements, est rehaussé par la participation de  quelque 3.000 personnalités, dont des leaders, des experts gouvernementaux, des  acteurs privés, des décideurs, des ministres, outre des académiciens, des  chercheurs et des hommes d’affaires.
Ce conclave qui verra le lancement de plusieurs études et initiatives, sera  l’occasion également de mettre l’accent sur l’avenir de moult secteurs  névralgiques à savoir : l’enseignement, la santé, l’action gouvernementale, les  sciences, l’innovation et la technologie, l’économie, le monde des affaire, la  gestion du capital humain, le développement et la durabilité, et les villes  d’avenir.
Le Maroc est représenté à ce Sommet par une délégation composée de Abdelaziz  El Omari, président du conseil de la commune urbaine de Casablanca, ministre  chargé des relations avec le parlement et la société civile, Omar Hilal,  ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Mohamed  Sadiki, président du conseil de la commune urbaine de Rabat, et Mohamed Ait  Ouali, ambassadeur du Maroc aux Emirats Arabes Unis (EEAU).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.